2019 I Justine Caballina & Laurent Grigord - Photographes animaliers et de nature

5oo-6oo

A propos de nous

Laurent Grigord

Tout commence à l'âge de 11 ans lorsque Laurent est en vacances en Corse où il effectue un reportage sur les canadairs. Le résultat n'est pas encore éblouissant, mais quelque chose est né, une envie, un déclic.

Cette même année, il va faire la rencontre de Guy Dorleat, meilleur portraitiste de France, qui va accepter de le prendre sous son aile et lui montrer les ficelles du métier. Guy va devenir son maître. Fort de ce soutien, Laurent va multiplier les reportages photos, les prises de vues studio, mariages, etc..

A 18 ans, il acquiert son tout premier appareil photo Canon, le début d'une histoire d'amour entre lui et cette marque. Cet appareil sera son fidèle compagnon de travail puisqu'en 1983, il entre au journal l'Est Républicain en tant que journaliste pigiste puis en tant que responsable adjoint durant 5 ans.

Ayant pris de l'aisance grâce à son expérience et sa passion sans limite, de grandes rencontres vont suivre, dont une particulièrement inoubliable avec Jean François Jonvelle. En 2004, il participe à la création du collectif "Marge Noire" et en 2006, il fonde le collectif "ArtEos".

Cette même année, il rencontre l'oncle de Vincent Munier qui à la gentillesse de lui prêter ... son 500 mm pendant plus de 15 jours. Un nouveau virus fait donc son apparition, celui de la photo animalière. Malheureusement, cette dernière pratique est vorace en temps, ce sera donc plus ou moins en dilettante qu'il exercera cette pratique.

En 2013, de nouveaux compères de terrain (merci Yannick et Jean Philippe, et sans oublier David) lui montrent les ficelles et surtout les erreurs a ne pas commettre. Depuis, c'est avec sa future femme qu'il partage cette passion, sans oublier ses amis bien sur.  

  • Facebook - Black Circle

Suivre

  • Facebook - Black Circle

Suivre

Justine Caballina

Difficile de savoir d’où est venu le « déclic » de Justine pour la Photographie.

Point de reportage sur les canadairs ni de rencontre avec un grand du milieu.     Peut-être alors ce petit livre sur la Photographie, accompagné d’un petit compact argentique, reçu de son papa à l’occasion d’un Noël, il y a de ça une quinzaine d’années ?

Toujours est-il que l’idée à mit du temps à germer, puisque ce n’est qu’à l’âge de 22 ans qu’elle a décidé de s’offrir son premier reflex et de s’y mettre sérieusement : une envie inexpliquée. Fidèle au poste, c’est encore son père qui lui fournira les moyens d’élargir ses possibilités techniques.

Passionnée depuis toujours par les « bestioles », ayant laissées de sympathiques souvenirs à sa maman, c’est pourtant l’univers du concert qui l’attire en premier à ses débuts photographiques. Après plusieurs essais dans les petites salles de spectacles de Lorraine, elle parvient à se faufiler à l’Espace Georges Sadoul de Saint-Dié des Vosges.

En 2013, un fameux sésame lui donne l’occasion de se rendre à la Colline de Sion, pour le festival « Là-Haut sur la Colline », où devaient se rendre également ce cher Jean Philippe et cette chère Nadia, bons amis de Laurent.

De fil en aiguille, elle intégrera le collectif ArtEos, puis viendra finalement partager la vie de Laurent.

Avec lui et leurs amis à présent communs, la photographie animalière viendra renforcer son attrait initial pour la Nature et le Monde Animal, qu’il soit à fleur de sol ou dans les airs, minuscule ou impressionnant, mignon ou repoussant. Une passion récente donc, mais dévorante … !